Comment mettre en place un projet
de digital learning ?

A l’heure où la pandémie du Coronavirus contraint le monde entier au confinement avec pour corollaire le ralentissement ou la cessation d’activités dans divers secteurs, le digital apparaît comme la panacée. Il l’est encore davantage dans le secteur de l’éducation et la formation où l’arrêt des cours et des formations a favorisé la formation en ligne dans les Etats déjà préparés et engendre le tâtonnement chez les moins équipés.
Cette pandémie nous a fait prendre conscience que le numérique et les infrastructures sont importants. Dans ce contexte particulier, le Digital Learning, cette “réalité d’apprentissage” connaît un réel essor, puisque c’est la seule qui demeure actuellement autorisée.
Comment les entreprises doivent-elles aborder cette transition ? Vous souhaitez lancer votre stratégie de Digital Learning, mais vous ne savez pas par où commencer ? Rassurez-vous, ce n’est rien d’insurmontable. Comme dans tous vos projets, pour éviter de perdre de l’énergie, du temps, (et de l’argent) inutilement, vous devez poser des bases solides qui contribueront à sa réussite. Voici quelques conseils (non exhaustifs) pour vous guider lors de cette démarche, à vous ensuite, de les adapter à votre organisation.

Définir un cadre à votre projet

Déployer le digital learning au sein de sa structure ne s’improvise pas. Il vous faut déjà réfléchir :
  • À la population concernée : tous vos collaborateurs ? Vos commerciaux itinérants ? Les nouveaux arrivants ? En fonction du nombre de personnes visées, vous n’investirez pas forcément les mêmes ressources.
  • Aux objectifs visés : développer les compétences autour des produits phares de l’entreprise pour mieux les vendre ? Faciliter l’intégration des nouveaux arrivants pour ralentir le turn-over ? Accompagner les changements d’organisation à travers des modules structurants ? Les objectifs sont importants à définir pour savoir quel(s) type(s) de contenu(s) développer, à qui faire appel, comment les déployer et bien sûr pour évaluer l’efficacité des contenus produits.
  • Au planning : quand voudriez-vous déployer l’offre digital learning ? Imaginez-vous plusieurs « vagues » (d’abord les commerciaux, puis les nouveaux entrants, etc.) ?
  • Au contexte : pouvez-vous mobiliser une personne sur le sujet ou devrez-vous faire appel à de la prestation extérieure ? Cela vous aidera notamment à définir une enveloppe budgétaire.
  • À l’existant : avez-vous déjà des ressources de formation existantes qui pourraient servir de base à la conception de contenus digitaux ? Par exemple des supports de formations présentielles animées en interne ou des PowerPoint de présentation produit ? Si vous avez déjà des ressources, cela peut faciliter le temps de conception digitale.

Analyse de l'existant

Maintenant que vous avez un cadre pour votre projet, la prochaine étape consiste à faire un état des lieux de ce qui existe déjà pour avoir une première base de départ pour structurer le projet.
À quoi ressemble vos contenus de formations actuels ? Sous quels formats sont-ils hébergés ? Que faut-il améliorer ?
Vous devez recenser tous vos contenus existants et identifier ceux dont le digital apportera une réelle valeur ajoutée pour vos apprenants. C’est d’ailleurs à ce moment précis que vous allez faire vos premiers choix technologiques et pédagogiques. Vous le savez, tout n’est pas digitalisable : dans certains cas le présentiel est la meilleure alternative et pour d’autres, il faudra mixer les modalités… Vous devrez trouver le bon équilibre entre le distanciel et le présentiel, c’est à dire celui qui correspondra le mieux à vos objectifs et aux besoins de vos apprenants.
Autre élément important : le contexte du projet. Quel est le stade d’acculturation au digital de votre entreprise ? Avez-vous déjà pris des initiatives ou mis en place des pratiques digitales dans d’autres domaines que celui de la formation? Le contexte du projet est un élément crucial, posez-vous les bonnes questions et assurez-vous de lancer votre projet dans les meilleures conditions.

Les fondements de la conception

Idéalement, pour conceptualiser et donner vie à votre projet de digital learning, entourez-vous d’un prestataire qui aura compris vos enjeux en lui envoyant au préalable une note de cadrage détaillé. Assurez-vous également qu’il dispose bien des outils que vous avez besoin pour créer vos contenus de formation (quiz, vidéos, podcasts, audiobooks…) et également qu’il vous offre la possibilité d’utiliser des formats privilégiés comme le rapid learning, blended learning, microlearning ou encore le mobile learning.
La conception de ressources de formation digitales ne se fait pas en un claquement de doigt ! Et si vous voulez des ressources de qualité, qui feront sens pour vos collaborateurs, le temps et les compétences des personnes dont vous vous entourerez seront primordiales.
On a souvent tendance à penser que comme filmer une vidéo avec son téléphone est à la portée de tous, on peut le faire tout aussi facilement pour de la formation.
C’est une erreur ! La qualité d’un contenu digital repose sur sa scénarisation : comment vais-je amener l’information pertinente, comment vais-je faire en sorte qu’elle soit mémorisée, retenue, exploitée ? Comment vais-je proposer une vidéo puis un quiz, puis un document à télécharger ? Quel va être le lien entre eux ? Pour soutenir quelle progression ?
La scénarisation, qu’elle soit pédagogique (enchaînement des séquences et des ressources) ou de narration (rédaction du contenu à l’intérieur de la ressource), repose sur des compétences spécifiques d’ingénierie pédagogique.
Avec l’aide de votre prestataire, vous pouvez ensuite passer en revue les scénarios et les parcours d’apprentissage prévus : dans leur globalité d’une part, puis d’autre part plus en profondeur, en créant les séquences, les modules dans le détails. Il s’agira aussi de paramétrer les modalités d’évaluation pour chaque module ainsi que les données de l’apprentissage dont vous aurez besoin pour suivre l’évolution de vos apprenants. Ensemble, vous devez former un duo complémentaire.

En conclusion

En résumé, un projet bien encadré constitue en soi une condition de réussite. N’oubliez pas de placer vos apprenants au centre de tout dispositif de formation choisi (en présentiel, en digital ou en blended learning), mais surtout si vous optez pour le Digital Learning, donnez-lui une valeur pédagogique et ne succombez pas à l’effet de mode.
La mise en place du Digital Learning doit être abordée comme un projet en tant que tel. Elle doit donc être accompagnée, structurée, et la communication autour de ce projet doit en être un élément essentiel !

A propos de
CDCP Digital Learning

Architecte de vos dispositifs
Digital Learning

Centre pour le Développement des Compétences Professionnelles (CDCP Digital Learning) concepteur de formations Digital Learning et spécialiste en innovation pédagogique pour les institutions (entreprises, universités, associations, établissements scolaires, …) et les organismes de formation.
Grâce au digital et les possibilités qu’il nous donne en terme de partage d’information, de méthode d’apprentissage et de co-construction et à nos capacités à proposer des pédagogies adaptées, nous développons des techniques digitales qui nous positionnent aujourd’hui comme l’interlocuteur expert pour accompagner, conseiller, produire les contenus digitaux et rationaliser les conduites de projets digitaux au service des ressources humaines et des fonctions opérationnelles de l’entreprise.

Construisons ensemble vos projets
Digital Learning!

Vous voulez faire évoluer votre stratégie d’apprentissage digitale, vos espaces pédagogiques numériques, vos contenus ?
Informez-vous, formez-vous, nos experts de l’ingénierie pédagogique sont là pour vous accompagner.
Shares
DEMOS & TESTS