Les quatre modèles du Blended Learning à connaître.

Le blended learning est un dispositif d’apprentissage hybride ou mixte. Il permet aux apprenants d’alterner entre formation classique en temps réel avec un intervenantet et formation à distance avec des outils pédagogiques. Il varie d’une entreprise à une autre, car chaque processus de formation se conforme au niveau des apprenants cibles. Même dans son principe de base, le blended learning est une méthode d’enseignement riche et extrêmement modulable.
Il existe différentes méthodes pour construire sa formation blended learning. Chacune a ses atouts et permet d’améliorer l’expérience pour les apprenants. Rotation, flex, à la carte mais aussi virtuel enrichi : découvrez 4 modèles d’apprentissage mixte plébiscités par les organisations et qui ont fait leurs preuves.
1. Le blended learning en rotation.
La méthode en rotation permet aux apprenants d’échanger entre différents postes de travail, physiques ou en ligne. Le modèle de rotation se décline en quatre “sous-modèles” :
  • La rotation en station ou poste. Elle est applicable uniquement dans une salle physique. Le principe est que chaque apprenant fasse le tour des stations. Chaque station aborde un sujet différent et inculque des compétences variées. En pratique, cela signifie que les apprenants naviguent entre plusieurs postes :
    – des cours en ligne ;
    – des sessions de travail collaboratif ;
    – des cours en face à face avec le formateur.
  • La rotation avec laboratoire. Ce modèle de blended learning est similaire à la rotation en station. La seule différence est que la partie en ligne se déroule dans un laboratoire informatique et non à distance.
  • La classe inversée. Dans ce cas-ci, les apprenants étudient la théorie chez eux et les sessions en présentiel sont consacrées à des travaux pratiques, des questions-réponses, etc.
  • La rotation individuelle. Dans cette configuration, il n’y a pas de groupe. Le formateur ou un algorithme envoient chaque apprenant vers les postes adaptés à ses besoins.
2. Le blended learning version flexible.
Avec cette méthode, la formation est surtout axée sur l’apprentissage en ligne. Les apprenants peuvent avoir accès à des sessions en présentiel, mais celles-ci sont réservées aux apprenants qui en ont besoin et qui en font la demande. De ce fait, le calendrier de la formation n’est pas défini dès le départ.
Le principal avantage de la méthode flexible ? Cette modalité du blended learning permet d’améliorer l’autonomie des apprenants. Ils sont ainsi maîtres de leur apprentissage.
En bref, cette approche permet aux apprenants de bénéficier d’une assistance supplémentaire, qu’elle vienne de l’instructeur ou des autres apprenants.
3. Le blended learning à la carte.
La méthode à la carte offre une certaine liberté aux apprenants et l’opportunité de s’investir davantage dans leur apprentissage. Ils peuvent en effet choisir des cours supplémentaires (et complémentaires) en marge de leur parcours de formation de base. Ils peuvent ensuite structurer leur apprentissage comme ils l’entendent.
Le blended learning dans sa déclinaison à la carte permet à chacun de personnaliser son apprentissage en fonction de ses envies, de ses besoins et de son temps. La liberté octroyée aux apprenants peut contribuer à l’amélioration de leur motivation.
Cette méthode de blended learning permet aux formateurs d’adopter une posture différente. Ils pourront par exemple prévoir des sessions individuelles pour répondre aux questions des apprenants. les formateurs peuvent créer des vidéos ou une explication audio pour soutenir les apprenants en ligne. Ces appuis sont proposés à travers des forums collectifs, des e-mails ou encore un chat instantané. Il s’agit d’un complément d’information en ligne qui réduit le soutien en présentiel.
4. Le virtuel enrichi.
Le modèle virtuel enrichi permet aux apprenants et collaborateurs de passer la plupart de leur temps à suivre des cours en ligne à distance, complétés par des sessions d’apprentissage en personne avec leur formateur.
Bien que l’apprentissage en ligne soit fondamental pour le modèle virtuel enrichi, il diffère des formations virtuelles à temps plein car l’apprentissage en face à face est une composante obligatoire des formations, et non facultative comme dans les formations virtuelles à temps plein.
En fait, de nombreuses formations virtuelles à temps plein ont fait évoluer leurs programmes vers un modèle virtuel enrichi afin d’offrir aux apprenants et collaborateurs une meilleure expérience.
Conclusion.
Le blended learning est un dispositif de formation évolutif. Il ne reste pas figé sur un modèle précis, mais s’améliore en fonction des circonstances. Pour faire un choix avisé, il convient de tenir compte des caractéristiques des modèles possibles et de les adapter au profit des apprenants cibles. Pour les animaux, vous faites comme vous le sentez : si vous n’aimez pas les chats, les chiens, les éléphants ou les serpents venimeux peuvent être très intéressants à étudier. N’oubliez pas de vous munir des autorisations requises.
Logo CDCP rond

Créateur de valeur par le Digital Learning.

Centre pour le Développement des Compétences Professionnelles (CDCP Digital Learning), créé depuis 2006, agence de Digital Learning sur-mesure. Nous accompagnons les institutions (entreprises, PME, universités, centres de formation, …) dans la conception et la digitalisation de leurs contenus de formation.

Poursuivez votre lecture.

Vous avez un projet?

Vous voulez faire évoluer votre stratégie d’apprentissage digitale,
vos espaces pédagogiques numériques, vos contenus ?
Informez-vous, formez-vous, nos experts sont là pour vous accompagner.