Étude sur l’usage d’Internet, des réseaux sociaux
et du mobile au 1er trimestre 2020
dans le monde

Le monde a radicalement changé au cours des trois premiers mois de 2020, la pandémie de COVID-19 affectant presque tous les aspects de nos vies. Ces changements se sont également clairement manifestés dans les comportements numériques du monde, d’autant plus que des milliards de personnes se tournent vers des appareils connectés pour les aider à faire face à la vie et à travailler sous confinement.
4,57 milliards d’internautes, 3,81 milliards d’utilisateurs des réseaux sociaux, 5,16 milliards de mobinautes… We Are Social et Hootsuite ont mis à jour leur grande étude annuelle sur la façon dont les gens du monde entier utilisent Internet, les médias sociaux, les appareils mobiles et le commerce électronique au cours du 1er trimestre 2020.

Les principaux titres du rapport de ce trimestre sont les suivants:

  • Gros sauts dans l’activité numérique , en particulier dans les pays qui ont connu les verrouillages COVID-19 les plus stricts
  • Augmentation significative de l’ utilisation des médias sociaux , les appels vidéo occupant le devant de la scène
  • Accélérer l’adoption du commerce électronique , en particulier pour l’épicerie
  • Une augmentation du temps passé à jouer à des jeux vidéo et à regarder des e- sports
  • Quelques opportunités inattendues pour les annonceurs numériques

1. L'adoption mondiale du numérique continue de croître

Les dernières données montrent que le nombre d’internautes et d’utilisateurs de médias sociaux dans le monde a augmenté de plus de 300 millions au cours des douze derniers mois, malgré les retards dans la notification dans certains pays clés en raison de l’épidémie de coronavirus.
L’ analyse DataReportal indique que 4,57 milliards de personnes utilisent désormais Internet, soit une augmentation de plus de 7% depuis la même période l’an dernier. Les utilisateurs de médias sociaux croissent encore plus rapidement, en hausse de plus de 8% depuis avril 2019 pour atteindre 3,81 milliards aujourd’hui.
L’utilisation mondiale des médias sociaux n’a pas encore atteint la barre des 50%, mais les dernières tendances suggèrent que nous devrions franchir cette étape clé avant la fin de 2020.
Le nombre de personnes utilisant des téléphones portables a également augmenté, le nombre d’utilisateurs dans le monde ayant augmenté de 128 millions au cours des douze derniers mois. GSMA Intelligence a rapporté 5,16 milliards d’utilisateurs mobiles uniques au début du mois d’avril 2020, ce qui signifie qu’environ les deux tiers de la population mondiale utilisent un téléphone mobile aujourd’hui.

2. Utilisation des appareils connectés saute

Une recherche détaillée de GlobalWebIndex révèle que les gens du monde entier ont passé beaucoup plus de temps sur leurs appareils numériques à la suite du confinement dû au coronavirus.
Plus des trois quarts (76%) des internautes âgés de 16 à 64 ans dans les pays interrogés affirment avoir passé plus de temps à utiliser leur smartphone au cours des dernières semaines par rapport à leurs comportements d’avant le confinement, avec près de 4 femmes sur 5 augmentation de l’utilisation mobile.
Sans surprise, les gens rapportent qu’ils ont également passé plus de temps à regarder la télévision, avec plus d’un tiers (34%) des utilisateurs d’Internet dans les 17 pays de l’étude spéciale sur les coronavirus de GlobalWebIndex, disant qu’ils ont passé plus de temps à utiliser des téléviseurs intelligents et des appareils de streaming dédiés tels qu’Apple TV et Fire Stick d’Amazon.
D’autres données corroborent également cette constatation, le réseau américain AT&T signalant que le trafic Netflix a atteint des niveaux record pendant le confinement du coronavirus américain.
De plus en plus de personnes se sont inscrites aux services de streaming, Disney Plus affichant en particulier une croissance impressionnante au cours des trois premiers mois de 2020. Le récent lancement de la plateforme en Europe et en Inde a contribué à porter les abonnés à plus de 50 millions en seulement cinq mois depuis son lancement, alors que la plateforme a presque doublé sa base d’abonnés depuis le début de 2020.
Netflix a également vu sa base d’utilisateurs augmenter depuis le début de l’année. La société a annoncé avoir attiré 16 millions de nouveaux abonnés payants à son service au cours des trois premiers mois de 2020, ce qui équivaut à une croissance trimestrielle de 9%.

3. COVID-19 a un impact profond sur les habitudes numériques

Au-delà de l’augmentation de l’utilisation des appareils, les données de GlobalWebIndex révèlent que les comportements numériques des gens changent également de façon spectaculaire en raison des blocages liés aux coronavirus. Nous couvrirons de nombreuses modifications individuelles en détail dans le reste de cet article, mais le graphique ci-dessous contient les numéros de titre.
Beaucoup de gens disent qu’ils s’attendent à ce que leurs nouvelles habitudes se poursuivent après la fin de l’épidémie de COVID-19. Un internaute sur cinq déclare s’attendre à continuer de regarder plus de contenu sur les services de streaming, et un sur sept (15%) déclare s’attendre à continuer de passer plus de temps sur les réseaux sociaux.
Cependant, il convient de rappeler que certaines de ces “nouvelles habitudes” sont purement le résultat d’une augmentation soudaine du temps libre, et il y a de fortes chances que les niveaux d’activité reviennent rapidement aux niveaux d’avant le confinement une fois que les gens sont en mesure de retourner au travail, et sont à nouveau capables de socialiser avec leurs amis et leur famille dans le monde physique.

3. Utilisation des réseaux sociaux

L’une des tendances les plus claires de ces dernières semaines a été une augmentation spectaculaire de la socialisation via les plateformes numériques, que ce soit avec la famille, les amis ou les collègues et les partenaires commerciaux.
Ce n’est pas surprenant bien sûr; avec autant de personnes aux prises avec des mesures d’isolement social ou un confinement complet, les plateformes numériques sont de plus en plus notre seule opportunité de communiquer avec le monde extérieur.
Près de la moitié des utilisateurs d’Internet (47%) dans les pays interrogés disent qu’ils ont passé plus de temps à utiliser les médias sociaux, tandis qu’environ la moitié de ces utilisateurs (23%) disent qu’ils ont passé “significativement” plus de temps à utiliser les médias sociaux par rapport à leur comportements pré-confinement.
L’augmentation de l’utilisation a été plus prononcée dans les groupes d’âge plus jeunes, mais un tiers des utilisateurs d’Internet âgés de 45 à 64 ans ont également déclaré à GlobalWebIndex qu’ils passaient plus de temps à utiliser les médias sociaux en raison du confinement dû au coronavirus.
Les femmes sont plus susceptibles d’avoir augmenté leurs activités sur les réseaux sociaux que les hommes, près des deux tiers des femmes âgées de 16 à 24 ans déclarant passer plus de temps à utiliser les réseaux sociaux ces dernières semaines.
Bien qu’ils aient déjà passé plus de temps sur les réseaux sociaux que dans tout autre pays, les Philippines ont vu le plus grand nombre de personnes signaler une augmentation du temps qu’elles passent sur les plateformes sociales.
Près des deux tiers (64%) des Philippins de l’enquête GlobalWebIndex ont déclaré que leur «temps social» avait augmenté, contre une moyenne mondiale de 47%. Plus de la moitié des personnes interrogées au Brésil, en Inde et en Afrique du Sud signalent également une augmentation de l’activité sur les réseaux sociaux, contre moins d’un quart des personnes interrogées au Japon et 26% en Allemagne.
Les applications de médias sociaux représentaient déjà la moitié du temps que nous avons passé sur nos téléphones mobiles en 2019, mais ces “anciens favoris” ont connu une augmentation considérable de l’utilisation au cours des dernières semaines.
Lors d’un appel à la presse avec des journalistes dès le 18 mars, Mark Zuckerberg a annoncé que Facebook avait déjà été témoin de deux fois le niveau habituel des appels passés via WhatsApp et Facebook Messenger, à l’époque où les pays européens avaient commencé leur confinement.
Pendant ce temps, certains pays ont vu des sauts encore plus importants en cours d’utilisation. En Italie – l’un des premiers pays occidentaux à avoir connu un confinement complet – le nombre d’appels de groupe sur Facebook Messenger impliquant trois utilisateurs ou plus a augmenté de plus de 1000% en mars seulement, tandis que les gens à travers le pays ont également augmenté le temps qu’ils passent utiliser les applications appartenant à Facebook de plus de 70% depuis le début du confinement.
App Annie rapporte également que le temps que les gens passent à utiliser Snapchat et TikTok a considérablement augmenté au cours des dernières semaines, tandis que Reddit a également signalé une augmentation de 20 à 50% du trafic vers les sous-crédits liés aux affaires, aux finances, aux nouvelles, à l’éducation, aux voyages et aux sports.

4. Les plateformes de médias sociaux enregistrent une croissance solide du nombre d'utilisateurs actifs

En plus de cette augmentation du temps passé, les dernières données suggèrent que toutes les principales plateformes sociales que nous suivons dans nos rapports numériques mondiaux en cours ont également accru leur base d’utilisateurs actifs au cours des trois premiers mois de 2020.
Twitter a vu le plus grand bond trimestriel parmi ces plateformes. Les chiffres publiés dans les outils de publicité en libre-service de la société montrent que les annonceurs peuvent désormais toucher 47 millions de personnes supplémentaires sur Twitter par rapport à janvier 2020, ce qui équivaut à une augmentation d’un trimestre sur l’autre de 14%.
Fait intéressant, la Russie a représenté environ 30% de la croissance mondiale de Twitter ce trimestre. Les données de la société montrent que le nombre de personnes dans le pays que les annonceurs peuvent atteindre en utilisant des publicités Twitter a augmenté de 149% au cours des trois derniers mois, passant de 9,5 millions en janvier 2020 à plus de 23,5 millions début avril.
L’audience publicitaire de Facebook a également augmenté au cours des trois premiers mois de 2020 et a augmenté de près de 4% depuis janvier (voir ci-dessous). L’audience d’Instagram augmente encore plus rapidement, enregistrant une augmentation de 4,5% depuis le début de l’année, tandis que les outils de Snapchat indiquent que l’audience publicitaire des plateformes a augmenté de 4,2% au cours de la même période.
Malheureusement, TikTok reste très discret sur le nombre d’utilisateurs actifs, nous ne sommes donc pas en mesure de fournir de nouvelles informations qui nous permettraient de comparer la croissance de la plate-forme directement à d’autres plates-formes. Cependant, les dernières données d’App Annie montrent que TikTok suit toujours Instagram en ce qui concerne les utilisateurs actifs mensuels de l’application mobile de chaque plate-forme.

5. La vidéo est-elle l'avenir des médias sociaux?

En plus de leur «portefeuille» habituel d’applications sociales, les gens se sont également tournés vers de nouvelles plateformes et solutions pour répondre aux défis uniques que la pandémie a créés. En particulier, les applications de vidéoconférence sont rapidement passées au centre de la vie professionnelle de nombreuses personnes, et de nombreux utilisateurs ont également utilisé ces plateformes pour rester en contact avec leurs amis et leur famille.
Malgré les préoccupations persistantes au sujet de la confidentialité, le service de téléconférence Zoom a été un gagnant clair, la société révélant qu’il avait eu jusqu’à 200 millions d’utilisateurs actifs quotidiens au cours des dernières semaines – 20 fois plus que les niveaux d’avant la pandémie.
Les derniers rapports d’App Annie révèlent également que Zoom était l’une des dix applications les plus téléchargées au monde en mars 2020, l’application générant un plus grand nombre de téléchargements que Netflix.
Zoom n’est pas la seule application d’appels vidéo dont l’adoption s’est accélérée ces dernières semaines. App Annie rapporte que l’application Meet de Google ( jusqu’à récemment connue sous le nom de Hangouts Meet) a vu 30 fois plus de téléchargements aux États-Unis au cours de la semaine du 15 au 21 mars par rapport aux niveaux d’avant la pandémie. Les téléchargements de l’application ont également augmenté de façon spectaculaire en Europe, l’Italie enregistrant 140 fois plus de téléchargements, l’Espagne 64 fois plus et le Royaume-Uni 24 fois plus.
Houseparty a été un autre grand gagnant, en particulier parmi les jeunes utilisateurs qui n’ont pas pu rencontrer leurs amis pendant le verrouillage. App Annie rapporte que les téléchargements de l’application Houseparty en Espagne ont été multipliés par 2 360 par semaine du 15 au 21 mars. L’Italie a connu une augmentation de 423x, tandis que le Royaume-Uni, qui partait d’une base plus élevée d’utilisateurs existants, a encore vu ses téléchargements bondir de 17x.
On ne sait pas dans quelle mesure ces nouveaux comportements continueront une fois que les verrouillages auront été levés et que les gens pourront à nouveau socialiser en personne, mais avec de nombreuses personnes utilisant maintenant ces plateformes plusieurs fois par jour, il est probable qu’un nombre important de personnes ont déjà surmonté les principaux obstacles au procès et à l’adoption.
En conséquence, il est très probable que bon nombre des habitudes de médias sociaux que les gens ont développées ces dernières semaines survivront à la pandémie, et le passage à davantage d’interactions numériques en face à face pourrait être un héritage important des blocages de coronavirus sur les comportements des médias sociaux dans le monde.

6. Les jeux sont un premier choix pour un monde confiné

Les jeux vidéo ont été un choix populaire parmi les personnes confinées à leur domicile pendant la pandémie de coronavirus. Les données de GlobalWebIndex montrent que – même avant la vague actuelle de blocages – 4 internautes sur 5 dans le monde jouaient déjà à des jeux vidéo.
Cependant, de nouvelles données d’App Annie montrent que les téléchargements hebdomadaires de jeux mobiles en mars 2020 ont bondi de 30% par rapport aux moyennes hebdomadaires du dernier trimestre de 2019, avec des personnes dans le monde entier téléchargeant plus d’un milliard de jeux chaque semaine.
Au total, les utilisateurs mobiles ont téléchargé plus de 13 milliards de jeux au cours des trois premiers mois de cette année et ont dépensé près de 17 milliards de dollars américains en jeux mobiles et achats en jeu au cours de la même période, soit une augmentation de 5% des dépenses au cours des derniers mois. trois mois de 2019.
GlobalWebIndex constate également que plus d’un tiers des internautes âgés de 16 à 64 ans ont passé plus de temps à jouer à des jeux vidéo ces dernières semaines. Cette tendance est particulièrement évidente chez les jeunes utilisateurs, 43% des internautes masculins âgés de 16 à 24 ans déclarant passer plus de temps à jouer.
Ces comportements évolutifs sont également visibles dans d’autres types de données. AT&T rapporte que le trafic lié aux jeux en avril 2020 était 50% plus élevé que les niveaux pré-confinement.
Nous ne passons pas seulement plus de temps à jouer à des jeux; Les recherches de GlobalWebIndex révèlent également que 10% des utilisateurs d’Internet dans le monde ont passé plus de temps à regarder les sports électroniques.
Cependant, ce chiffre atteint plus de 20% pour les utilisateurs d’Internet en Inde, ce qui pourrait indiquer une énorme opportunité sur l’un des plus grands marchés Internet du monde si cet intérêt accru pour les sports électroniques se poursuit dans un monde post-verrouillage.

7. Le monde se tourne vers le commerce électronique pendant le confinement

Près de la moitié des internautes interrogés par GlobalWebIndex début avril ont déclaré avoir passé plus de temps à magasiner en ligne ces dernières semaines, mais il existe des différences intéressantes entre les comportements des différents sexes et groupes d’âge.
Plus de la moitié des internautes âgés de 25 à 44 ans dans les 17 pays couverts par l’enquête déclarent avoir passé plus de temps à magasiner en ligne au cours des dernières semaines, les hommes en particulier déclarant avoir augmenté le temps qu’ils passent activités de commerce électronique.
Au niveau des pays, la Chine a connu la plus grande augmentation du temps que les gens passent à faire des achats en ligne, ce qui est d’autant plus impressionnant si l’on considère que la Chine a déjà certains des taux d’adoption du commerce électronique les plus élevés au monde.
La catégorie Food & Grocery a connu la plus forte augmentation de l’intérêt pour le commerce électronique, GlobalWebIndex constatant qu’un tiers des internautes ont davantage acheté ces articles en ligne à la suite du confinement COVID-19 de leur pays.
Cela s’est également traduit par une augmentation significative du trafic vers les sites Web des supermarchés. ContentSquare a signalé une augmentation de 251% des visites sur les sites Web des supermarchés au cours des sept jours du 8 avril au 15 avril, par rapport au trafic hebdomadaire moyen au début de 2020. La société a également signalé une augmentation de 76% des transactions sur les sites Web des supermarchés au cours de la même période, par rapport aux niveaux antérieurs au confinement.
Ces résultats sont repris par le dernier classement d’ Alexa des meilleurs sites Web du monde, qui montre que les sites de commerce électronique représentent actuellement 6 des 20 premiers sites. Fait intéressant, 5 d’entre eux sont des sites de commerce électronique chinois, avec Tmall d’Alibaba représentant deux domaines distincts dans le top 10.
Bien que cela ne soit peut-être pas surprenant compte tenu de l’étendue du confinement du coronavirus en Chine, cela suggère que le changement de centre de gravité d’Internet que nous avons couvert dans les rapports d’octobre 2019 et janvier 2020 se poursuit, et cette tendance pourrait même s’accélérer.
Malheureusement, une histoire très différente se déroule dans la catégorie des voyages. ContentSquare signale que le trafic vers les sites Web liés au tourisme a diminué de 72% ces dernières semaines par rapport aux niveaux antérieurs à COVID. Pire encore, la société rapporte que les transactions sur les sites Web liés au tourisme se sont presque complètement taries, enregistrant une baisse de 92% au cours de la semaine jusqu’au 15 avril par rapport à la moyenne hebdomadaire début 2020.
Cependant, malgré ces statistiques sinistres, les recherches de GlobalWebIndex offrent une petite lueur d’espoir: certaines personnes ont utilisé leur temps de confinemente pour explorer et planifier des vacances – même si elles sont à prendre à l’avenir.
En conséquence, les spécialistes du marketing de voyage qui ont un budget marketing restant peuvent vouloir déplacer leur attention de la priorité à court terme habituelle de la publicité à réponse directe, vers des activités conçues pour une inspiration et une image de marque à plus long terme.
Les considérations clés ici seront les plates-formes comme Instagram et Pinterest, vers lesquelles les voyageurs se tournent souvent lorsqu’ils sont dans la phase de “rêve” de la planification. Un retour à la normalité peut encore sembler un rêve pour les marques de voyage, mais lorsque les ressources le permettent, c’est le moment idéal pour commencer à semer des graines pour l’avenir.
Il sera également intéressant de voir combien de ces tendances du commerce électronique se poursuivront dans le monde post-COVID. Bien qu’il soit presque certain que les gens retourneront dans les magasins physiques une fois la phase actuelle de confinement terminée, il y a également de bonnes chances que certains de nos nouveaux comportements perdurent.
En particulier, dans les pays où le confinement dure plus d’un mois, il y a de fortes chances que de nouveaux comportements commencent à devenir de véritables habitudes. La recherche suggère qu’il faut environ deux mois pour qu’un nouveau comportement devienne une habitude «automatique», bien que la fréquence d’action soit également un facteur important. En conséquence, les activités régulières telles que l’épicerie sont plus susceptibles de voir des changements de comportement durables, par rapport aux catégories qui ont connu une augmentation des achats uniques au cours des dernières semaines.
Les consommateurs semblent également prêts à poursuivre certaines de leurs nouvelles habitudes. Une étude de Kantar a révélé que 42% des personnes en Chine qui ont commencé à magasiner en ligne pour la première fois lors du récent confinement du pays devraient continuer à combiner achats en ligne et hors ligne une fois le confinement levé.

Et enfin…

Parmi toutes les autres tendances de croissance que nous avons suivies au cours des dernières semaines, il y en a une à laquelle nous ne pouvons pas sembler échapper. Plus précisément, une augmentation sans précédent de l’utilisation par les journalistes du mot “sans précédent” a conduit à une croissance sans précédent du nombre de personnes cherchant le mot “sans précédent”. Heureusement, il existe une solution simple .

A propos de
CDCP Digital Learning

Architecte de vos dispositifs
Digital Learning

Centre pour le Développement des Compétences Professionnelles (CDCP Digital Learning) concepteur de formations Digital Learning et spécialiste en innovation pédagogique pour les institutions (entreprises, universités, associations, établissements scolaires, …) et les organismes de formation.
Grâce au digital et les possibilités qu’il nous donne en terme de partage d’information, de méthode d’apprentissage et de co-construction et à nos capacités à proposer des pédagogies adaptées, nous développons des techniques digitales qui nous positionnent aujourd’hui comme l’interlocuteur expert pour accompagner, conseiller, produire les contenus digitaux et rationaliser les conduites de projets digitaux au service des ressources humaines et des fonctions opérationnelles de l’entreprise.

Construisons ensemble vos projets
Digital Learning!

Vous voulez faire évoluer votre stratégie d’apprentissage digitale, vos espaces pédagogiques numériques, vos contenus ?
Informez-vous, formez-vous, nos experts de l’ingénierie pédagogique sont là pour vous accompagner.
Shares
DEMOS & TESTS