Conseils pour bien animer
une classe virtuelle

À l’heure où la formation digitale ne cesse de se diversifier, la classe virtuelle s’impose comme un excellent moyen de remettre de l’humain dans les formats d’apprentissages modernes. Cette modalité pédagogique permet de réunir les apprenants et les formateurs à distance pour une session de classe en ligne. Elle regroupe les codes du présentiel tout en utilisant les atouts du digital pour dynamiser la formation. Ceci dit, le rôle de l’animation dans la formation à distance est d’une importance primordiale puisque les apprenants sont plus à même de décrocher seuls face à leur écran. Bien animer une classe virtuelle est donc essentiel afin d’augmenter l’engagement des personnes à former. Aujourd’hui, je vous donne 4 conseils à suivre pour animer efficacement une classe virtuelle.

1. Choisir le bon sujet

L’animation d’une classe virtuelle commence en amont de ce temps fort de la formation. Il est effectivement conseillé de sonder les participants pour comprendre leurs besoins, cibler au mieux leurs attentes et développer un programme pédagogique adapté. Vous pouvez utiliser le sondage ou leur demander de vous communiquer des sujets qu’ils aimeraient aborder, les supports qu’ils préféreraient utiliser pour la session de cours, les formats préconisés, etc. La classe virtuelle pourra ainsi avoir pour objectif de présenter le contenu digital du parcours à venir, ou encore d’approfondir des notions plus complexes et mal comprises en autonomie. Elle pourra encore donner lieu à un partage d’opinion sur des mises en application de points de cours plus théoriques.

2. Utiliser la bonne approche

2.1. L’approche au début

Mettez toutes les chances de votre côté d’obtenir leur attention dès le début de la classe virtuelle. Cela commence par une reformulation des objectifs de la classe du jour et une explication concrète des bénéfices apportés dans leur quotidien. Présentez l’organisation du cours et sa durée afin que les apprenants sachent précisément quel temps vous accorder et pour quoi. N’hésitez pas à insister sur la bonne mise en condition des apprenants pour qu’ils suivent la formation de façon optimale (isolation, bureau rangé, smartphone éteint ou en mode avion).

2.2. Pendant la classe virtuelle

Bien animer une classe virtuelle revient à alterner entre phases d’exposition courtes et phases de participation de manière à garder vos apprenants en ligne actifs et concentrés. Vous devez éviter les discours monotones, dynamiser l’animation en prenant une voix dynamique et en ajoutant, si besoin, une pointe d’humour (sans tomber dans l’excès). Servez-vous également des outils de la plateforme à disposition pour créer l’échange avec les participants et les intégrer pleinement à la formation : chat, sondage, complétion de tableaux, etc.

2.3. L’approche en fin de classe virtuelle

Proposez un questionnaire d’évaluation au sortir de la session de formation, puis quelques jours après, afin de connaître le degré de satisfaction des apprenants. Un questionnaire d’évaluation des connaissances accompagné d’une synthèse et/ou de la mise à disposition du support de présentation sont également bienvenus. Cela favorise une amélioration constante de l’approche et du contenu que vous proposez. Très utile par conséquent pour rester en accord avec les objectifs pédagogiques initiaux et optimiser l’efficacité de la formation.

3. Prévoir des temps d’échange

La formation à distance possède de nombreux avantages, mais à distance les apprenants sont plus à même de décrocher facilement. Il est donc impératif de prévoir des temps d’échanges réguliers (tous les 3 à 5 slides environ). Rythmez la classe virtuelle par de courtes pauses régulières dans votre intervention. Sollicitez les apprenants, posez des questions sur la thématique abordée et créez un environnement social qualitatif. Vous pouvez également lire les questions des apprenants à voix haute et y répondre directement. Partagez les réflexions de vos apprenants disponibles sur le chat avec tous. C’est une très bonne manière de valoriser l’implication des personnes qui participent au débat. L’échange peut aussi se faire autour d’ateliers de participation orale et écrite, de cas pratiques, de travail individuel, de retours d’expériences, de travaux de groupe. Les outils tels que le chat ou le mindmapping sont très utiles pour ce type d’interaction.

4. Utiliser les techniques d’animation de la classe virtuelle

Il existe trois techniques d’animation en classe virtuelle qu’il convient d’utiliser pour optimiser l’efficacité du module auprès des apprenants.

4.1. Technique démonstrative

La technique démonstrative correspond à l’intervention du formateur de manière structurée complétée par un partage d’application avec les apprenants. Ces derniers ont la possibilité de prendre en main l’outil afin de s’exercer en direct. Elle se révèle très utile pour instaurer une forme de participation active, mais ne doit pas durer trop longtemps.

4.2. Technique interrogative

La technique interrogative est intéressante car elle permet de favoriser l’échange et de maintenir l’attention des apprenants en stimulant leur réflexion. Vous pouvez les interroger de manière globale ou nominative. Pour cela, deux solutions s’offrent à vous : le sondage pour obtenir l’avis des personnes à former (quiz, QCM, QRM, questions ouvertes) ; le tour de table pour solliciter directement un apprenant ou proposer à chaque personne d’intervenir librement (utilisation de la fonction main levée sur la plateforme dédiée).

4.3. Technique participative

La technique participative tient une place importante dans le format de la classe virtuelle, car l’interactivité est optimale. Elle replace l’apprenant au centre de la formation. Plusieurs solutions sont envisageables telles que :

  • le tableau blanc afin d’organiser l’information, une sorte de brainstorming à distance où tout le monde peut intervenir ;
  • le chat afin de laisser les apprenants poser leurs questions librement.

Article repéré depuis Boost Your Learning

A propos de
CDCP Digital Learning

Architecte de vos dispositifs
Digital Learning

Centre pour le Développement des Compétences Professionnelles (CDCP Digital Learning) concepteur de formations Digital Learning et spécialiste en innovation pédagogique pour les institutions (entreprises, universités, associations, établissements scolaires, …) et les organismes de formation.
Grâce au digital et les possibilités qu’il nous donne en terme de partage d’information, de méthode d’apprentissage et de co-construction et à nos capacités à proposer des pédagogies adaptées, nous développons des techniques digitales qui nous positionnent aujourd’hui comme l’interlocuteur expert pour accompagner, conseiller, produire les contenus digitaux et rationaliser les conduites de projets digitaux au service des ressources humaines et des fonctions opérationnelles de l’entreprise.

Construisons ensemble vos projets
Digital Learning!

Vous voulez faire évoluer votre stratégie d’apprentissage digitale, vos espaces pédagogiques numériques, vos contenus ?
Informez-vous, formez-vous, nos experts de l’ingénierie pédagogique sont là pour vous accompagner.
Shares
DEMOS & TESTS