Les étapes pour passer votre catalogue de formation
au Digital Learning

Toutefois, sans méthode concrète à suivre, la digitalisation d’une offre de formation interne peut vite ressembler à un véritable tsunami déferlant sur vos process habituels. Un tsunami de changements, mais surtout de questionnements. Comment concevoir un module e-learning ? Créer une vidéo pédagogique ? Mettre en place des classes virtuelles ? Se lancer dans l’e-tutorat ? Quels outils technologiques ? Quel budget ? … Tant de questions, si peu de temps pour y répondre.
C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui de vous guider, en 5 étapes, dans vos réflexions sur le digital learning. L’ambition de cet article : capitaliser sur l’existant, et se focaliser sur les besoins digitaux réels de votre entreprise et de vos apprenants. C’est parti !

Étape 1 : Trouver 3 bonnes raisons de digitaliser son offre de formation

Dans un premier temps, il s’agit de ne pas mettre la charrue avant les boeufs : avant même de savoir “comment digitaliser ?”, il va vous falloir vous poser la question “pourquoi digitaliser ?” Et ô combien les raisons de passer au digital learning sont diverses et variées!

Toutefois, chaque projet de digitalisation de la formation est unique, et seul vous pouvez déterminer les meilleures raisons de vous y mettre :

  • Le digital est-il une opportunité de mieux former vos collaborateurs (grâce, par exemple, à la réalité augmentée, qui permet de mettre en pratique des tâches quotidiennes) ?
  • De les former plus rapidement (avec, admettons, de courtes vidéos pédagogiques qui expliquent de manière concise les méthodes) ?
  • De flexibiliser la formation pour vos apprenants (grâce à des formats à consommer n’importe où, n’importe quand) ?
  • De rendre leur formation plus attractive (grâce à des classes virtuelles, qui mettent l’interactivité au profit des apprentissages professionnels) ?
Attention : à ce stade, toutes les modalités de formation qui vous viennent à l’esprit ne sont qu’un moyen de trouver 3 bonnes (et vraies !) raisons de digitaliser votre offre de formation interne. Gardez-les donc dans un coin de votre tête, mais notez uniquement ces trois raisons, fondamentales et inéluctables de vous lancer. Des raisons à garder en ligne de mire pour les étapes suivantes.

Étape 2 : Étudier de près vos apprenants

En effet, comme les clients externes, vos collaborateurs ont des besoins, des enjeux, ainsi que des contraintes et des freins, liés à leur formation, indispensables à intégrer à votre réflexion. Suivez la typologie d’apprenants qui vous a toujours guidée jusqu’alors (collaborateurs, managers, IRP, direction…), et posez-vous des questions pratico-pratiques sur chacune de ces catégories :

  • Quels sont les besoins de ce public, en termes de montées en compétences ?
  • Quels sont ses enjeux d’apprentissage, au vu de ces besoins opérationnels ?
  • En quoi le digital pourrait-il venir répondre à ces besoins et enjeux ?
À vous de vous inspirer des dernières tendances du Digital Learning (gamification, Mobile learning, réalité augmentée, social learning, rich média, e-tutorat, classe virtuelle…), dès cette étape, pressentir quelles modalités conviendront au mieux à vos apprenants, et à leurs besoins pédagogiques et opérationnels. Focalisez-vous, non seulement sur l’attrait qu’elles peuvent avoir pour vos publics, mais aussi à leur valeur ajoutée réelle en termes d’apprentissages professionnels.
Tous les signes indiquent que le mobile est l’avenir du E-Learning. Les apprenants en ligne veulent être capables de participer aux cours sans avoir à s’inquiéter de devoir télécharger les plugins et applications. Convertir le Flash en HTML5 assure l’avenir virtuel de votre contenu E-Learning. Cela étant dit, vous devriez aussi rester informé des tendances technologiques pour fournir les derniers outils.

Étape 3 : Sélectionner les critères dimensionnants de votre projet de digital learning

Si, jusque là, votre démarche s’apparentait à un véritable brainstorming, voici venu le moment d’y soumettre les contraintes qui opèrent sur votre entreprise.

D’une part, faites la liste des critères dimensionnants d’ordre organisationnel :

  • Quelles ressources humaines (gestionnaires, formateurs…) avez-vous à disposition ?
  • Quel budget pouvez-vous attribuer à chacun des pans de votre plan de formation ?
  • Faites-vous face à des contraintes géographiques (publics très éloignés les uns des autres, par exemple) ou encore temporelles (très peu de temps pour former un grand nombre de salariés) ?
Ces éléments, mis en parallèle de vos intuitions précédentes, vont automatiquement éliminer plusieurs modalités, digitales ou non.
Admettons par exemple que vous ayez pensé à mettre en place du e-tutorat auprès de 200 apprenants, mais que vous n’ayez qu’un mois de formation et trois tuteurs à disposition : vous voilà obligés de rayer cette modalité de votre liste.
D’autre part, explorez les types de contenus pédagogiques qu’il vous faut mettre à disposition de vos apprenants pour atteindre vos objectifs opérationnels. Il s’agit de l’une des dimensions souvent oubliées de ceux qui réfléchissent à leur stratégie de digital learning… et à tort ! Selon la complexité, la lourdeur ou encore l’évolutivité de ces contenus, certaines modalités de digital learning ne vont automatiquement plus convenir à votre projet.

Étape 4 : Trouver votre mix optimal de modalités de formation

À cette étape, organisez en un tableau synthétique les différents objectifs de formation que vous avez décelé pour chacun de vos publics, et reliez-y les différentes modalités qui leur conviennent le mieux. L’exercice devrait être facilité par toutes les réflexions que vous avez menées précédemment.
Un conseil pratique à garder à l’esprit : visez au maximum, pour chacun de vos publics, 3 modalités. Pourquoi donc ? Car, au-delà, vos apprenants risquent de n’y plus voir clair. S’il s’agit de nouvelles modalités pour eux, redoublez de vigilance : l’approche d’une classe virtuelle, ou d’un module de video-learning, peut constituer en soi un nouvel apprentissage.

Étape 5 : Concevoir son ingénierie pédagogique

Vous êtes encore là ? Bravo, vous venez de finaliser votre réflexion sur votre ingénierie de formation ! Étude des besoins de vos clients internes, proposition de modalités adéquates, agencement en un dispositif complet ….
Désormais, il vous faut réfléchir à votre ingénierie pédagogique, soit à la création de chacune des modalités que vous avez sélectionnées. Votre objectif : détailler les points-clés de contenu que vous souhaitez transmettre aux collaborateurs, et les organiser dans le temps sur un planning.
Article repéré de Skill Factory

A propos de
CDCP Digital Learning

Architecte de vos dispositifs
Digital Learning

Centre pour le Développement des Compétences Professionnelles (CDCP Digital Learning) concepteur de formations Digital Learning et spécialiste en innovation pédagogique pour les institutions (entreprises, universités, associations, établissements scolaires, …) et les organismes de formation.
Grâce au digital et les possibilités qu’il nous donne en terme de partage d’information, de méthode d’apprentissage et de co-construction et à nos capacités à proposer des pédagogies adaptées, nous développons des techniques digitales qui nous positionnent aujourd’hui comme l’interlocuteur expert pour accompagner, conseiller, produire les contenus digitaux et rationaliser les conduites de projets digitaux au service des ressources humaines et des fonctions opérationnelles de l’entreprise.

Construisons ensemble vos projets
Digital Learning!

Vous voulez faire évoluer votre stratégie d’apprentissage digitale, vos espaces pédagogiques numériques, vos contenus ?
Informez-vous, formez-vous, nos experts de l’ingénierie pédagogique sont là pour vous accompagner.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
DEMOS & TESTS