Facebook devient Meta :
la course vers le futur
est lancée!

À l’occasion de l’événement Facebook Connect 2021 qui a eu lieu ce jeudi 28 octobre, Mark Zuckerberg, fondateur et PDG de Facebook, a frappé fort en annonçant que son groupe changeait de nom : désormais, il faudra l’appeler Meta, en référence au métaverse. Cette nouvelle appellation regroupe l’ensemble des produits de l’entreprise sous une même bannière : Facebook, Messenger, Instagram, WhatsApp, Oculus et Portal. Côté design, l’entreprise se pare d’un nouveau nom, mais également d’un nouveau logo, à mi-chemin entre le symbole infini et la forme des casques de réalité virtuelle.
La décision de changer de nom arrive à un moment tendu pour le groupe de Mark Zuckerberg, qui est sous le feu des critiques. En octobre, il a d’un côté connu une panne historique de plusieurs heures sur toutes ses apps, tandis que de l’autre, une lanceuse d’alerte et ancienne chef de produit de l’entreprise, Frances Haugen, a révélé des milliers de documents internes de Facebook à 17 médias américains, des documents pointant du doigt le manque de contrôle du réseau social sur les contenus qui circulent sur sa plateforme, du discours de haine à l’incitation à la violence, en passant par les fake news. Mais aussi comment la propagation de ces contenus problématiques profitent à l’entreprise Facebook.
Qu’est-ce-que le metaverse?
Inspiré par la science-fiction, et notamment le roman « Snow Crash » de Neal Stephenson ou « Ready Player One » d’Ernest Cline, le metaverse se présente comme un monde en ligne virtuel et immersif. Chacun peut y vivre une partie de sa vie, sous la forme d’un avatar ou d’un hologramme. C’est ce que veut créer Mark Zuckerberg, comme il l’a montré dans sa vidéo de présentation :
Selon lui, le métaverse s’articulera autour de plusieurs concepts : la présence, les avatars, l’espace personnel, la téléportation, l’interopérabilité, le respect de la vie privée, les biens virtuels et les interfaces naturelles. Dans la vidéo, on peut voir Mark Zuckerberg rejoindre le métaverse où se trouvent ses amis sous forme d’avatars. Il peut recevoir des appels vidéo classiques et parler à sa femme et à son chien foufou, visualiser une œuvre de street art en réalité augmentée et se téléporter dans une pièce virtuelle.
Dans le métaverse, vous pourrez faire presque tout ce que vous pouvez imaginer – vous réunir avec vos amis et votre famille, travailler, apprendre, jouer, faire du shopping, créer – ainsi que des expériences complètement nouvelles qui ne correspondent pas vraiment à notre façon de penser.
Dans ce futur, vous pourrez vous téléporter instantanément sous forme d’hologramme pour être au bureau sans vous déplacer, à un concert entre amis, ou dans le salon de vos parents pour vous rattraper. Cela ouvrira plus d’opportunités, peu importe où vous vivez. Vous pourrez consacrer plus de temps à ce qui compte pour vous, réduire le temps de circulation et réduire votre empreinte carbone.
Premier pas de Facebook dans le metaverse, avec Horizon Workrooms.
Et la première pierre à l’édifice pour le réseau social vers son métaverse vient certainement d’être posée, avec la présentation d’Horizon Workrooms. Dans une vidéo publiée sur Facebook, l’entreprise californienne nous présente ce dispositif, qui repose sur l’utilisation d’un casque de réalité virtuelle Oculus Quest 2.
L’idée est simple : des collaborateurs travaillant à distance peuvent « se réunir » dans une salle virtuelle pour travailler. Facebook propose d’ailleurs « d’amener son bureau, son ordinateur et son clavier avec soi ». Grâce aux manettes de l’Oculus Quest, la courte vidéo de présentation nous montre en effet qu’il est possible de scanner son environnement et de le retrouver dans la salle virtuelle.
On retrouve notamment le suivi du bureau et du clavier en réalité mixte, le suivi de la main, le streaming du bureau à distance, l’intégration de la vidéoconférence, l’audio spatial ainsi que des avatars Oculus.
“Nous avons créé un nouveau type d’expérience de productivité”, indique Facebook, qui propose d’amener son bureau, son ordinateur et son clavier avec soi dans cet univers virtuel. Ces fonctionnalités visent à renforcer l’immersion et à rappeler que Workrooms est une expérience de réalité mixte. “Travailler en réalité virtuelle ne signifie pas que vous devez laisser vos outils habituels derrière vous”, ajoute Facebook.
Facebook estime que cet outil va révolutionner le monde du télétravail et sa version bêta est déjà disponible dans une vingtaine de pays ; En plus de cela, il a avoué que les réunions internes de l’entreprise se déroulent déjà via Horizon Workrooms.
Qui développera le metaverse ?
Mark Zuckerberg tient à faire bonne figure. Le metaverse « ne se limite pas à une seule entreprise, et chacun d’entre nous est nécessaire pour le réaliser », a-t-il pris soin de souligner en présentant Meta. Il sera construit par des créateurs et des développeurs créant de nouvelles expériences immersives (commerce, culture, tourisme, divertissement, etc.) débloquant une économie créative massivement plus importante que celle limitée par les platesformes actuelles et leurs politiques.
“Mon espoir, c’est que d’ici 5 ans environ […] les gens nous perçoivent avant tout comme une entreprise du metaverse », a-t-il déclaré dans un entretien au site spécialisé The Verge la semaine dernière.
C’est pourquoi le groupe a annoncé un plan de création de 10 000 nouveaux emplois hautement qualifiés au sein de l’Union européenne (UE) au cours des cinq prochaines années.
Quoi des autres applications du Groupe Facebook ?
Avec l’arrivée de Meta, quelles sont les conséquences pour les applications sociales utilisées au quotidien ? A priori, il n’y en a pas vraiment : les applications Facebook, Instagram et WhatsApp garderont le nom original et les comptes des utilisateurs ne seront pas affectés par cette nouvelle identité.

Créateur de valeur par le Digital Learning.

Centre pour le Développement des Compétences Professionnelles (CDCP Digital Learning), créé depuis 2006, agence de Digital Learning sur-mesure. Nous accompagnons les institutions (entreprises, PME, universités, centres de formation, …) dans la conception et la digitalisation de leurs contenus de formation.

Poursuivez votre lecture.

Vous avez un projet?

Vous voulez faire évoluer votre stratégie d’apprentissage digitale,
vos espaces pédagogiques numériques, vos contenus ?
Informez-vous, formez-vous, nos experts sont là pour vous accompagner.